Une dernière bouteille à la mer

UntitledBonjour, cet article que je vous presse aujourd’hui est vraiment très important à mes yeux. Lisez le attentivement et si vous pouvez faire quelque chose qui pourrait m’aider n’hésitez pas, c’est essentiel pour moi. Merci d’avance.

Depuis Décembre 2014, je cherche une nouvelle orientation, car la filière générale ne me correspond pas.

Je vais vous raconter mon histoire:

Janvier 2015, je trouve enfin un baccalauréat qui me correspond: Bac professionnel « Artisanat et métiers d’art option communication visuelle plurimédia ».
Celui ci ce déroule en apprentissage, j’ai alors contactée plusieurs entreprises, celles-ci me répondant, « Oui envoyez moi un C.V et une lettre de motivation », ce que automatiquement j’effectuais, lettre manuscrite, CV rectifié plus d’une vingtaine de fois. Résultat, 45% des cas des réponses aimables mais négatives et 55% des cas aucune réponse.

Pour les entreprises dont je n’avais pas de nouvelles, je rappelais, plusieurs fois s’il le fallait, une certaine entreprise en particulier, m’avait séduite, par son site, sa créativité, et son originalité, quand je les ai découverts, je me rappelle m’être dit « C’est eux, je veux travailler chez eux ! »
Aussitôt dit, je les contacte, leur envoie mon CV, ma lettre de motivation et ma lettre de recommandation de mon professeur d’art plastique le 25 Avril 2015.

Après la période réglementaire de 15 jours d’attente, je les contacte pour connaitre la réponse. Je les ai appelés une cinquantaine de fois, et n’ayant jamais le grand patron, mais toujours ce gentil standardiste, avec lequel, à force de l’avoir au téléphone tous les jours, j’aurais pu devenir meilleure amie !

Et il y a 3 semaines, je tombe soudainement sur une autre personne de l’équipe qui m’explique que « si ils avaient vraiment été intéressés, ils auraient répondu de suite »……………………………. et le respect de la personne la dedans, il est passé où ?

                                                                                            On se le demande…

Lorsque le gouvernement aborda la question de modifier les conditions de l’apprentissage… J’ai repris espoir et j’ai utilisé cette nouvelle option pour m’aider à pousser les entreprises à m’embaucher. Mais chacune d’entre elles me répondit, « entre ce que le gouvernement dit et ce qu’il fait »….. « Le temps que ça se mette en place »….. Et Bla BlaBla et Bla Bla Bla

Je vais donc faire ma pub : J’ai 16 ans je suis très motivée pour travailler dans le domaine de la communication et du graphisme. J’aime la mise en page, le graphisme, la création, le montage vidéo et le dessin.

Tout d’abord 3 dessins réalisés lors de mes cours particuliers.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Puis mon logo, réaliser par mes soins, que vous pouvez retrouvez dans ma bannière.

2
Et voilà un bilan de mon année en chiffres:

mon chiffre

Lors de l’écriture de cet article, je viens juste de recevoir une nouvelle lettre, une lettre d’une mairie des environs, une réponse, mais une réponse négative, de quoi égayer ma journée.

Que faire, actuellement je suis privée d’exercer mes études, c’est bien ça ? Dites le moi si je me trompe. Faisons un récapitulatif :  Cette année j’étais en 2nd générale dans le lycée de mon secteur. Ces études n’étant pas faites pour moi, je décide de me réorienter. Le bac pro artisanat et métiers d’art option communication visuelle plurimédia s’offre à moi. J’entame alors toutes les démarches, je vais à des forums où l’école est présente, pour avoir un maximum de renseignements. Je vais ensuite aux portes ouvertes le 14 mars 2015. Par la suite je fais un « mini-stage » d’une demi-journée dans ce lycée, et en parallèle je continue de chercher des maitres d’apprentissage.

J’ai l’impression que nous, les apprentis, nous ne sommes pas aidés. J’ai même appelé le lycée début juillet  pour savoir si ils pouvaient me donner des noms d’entreprises susceptibles de prendre ou ayant déjà pris. C’était peine perdue le lycée n’a pas l’air de se sentir concerné. La classe a failli fermer l’année dernière. Cette année ils étaient 4 en seconde. Je me demande ce qui ne va pas . Ce qui bloque.

 

En janvier, lors des premières recherches, je n’imaginais pas être obligée de contacter plus de 100 entreprises pour trouver un maître d’apprentissage. Nous arrivons en août, et toujours rien.
Que faire je me le demande. Alors vous qui lisez cet article (merci), si vous pouvez m’aider, faîtes le, cela m’aiderais tellement, si vous connaissez quelqu’un, une entreprise qui pourrait m’aider, dîtes le moi en commentaire.

Et si vous connaissez en Franche-comté ou bien dans les grandes villes telles que Lyon, Dijon, Besançon, et même Paris, dites le moi c’est vraiment urgent. Je vous remercie. (Et si vous m’aidez vous aurez droit à 1 kg de comté ! 😉 )

Delphine

Publicités

Une réflexion sur “Une dernière bouteille à la mer

  1. Claire dit :

    Tu t’investis, tu te donne du mal, tu cours partout, et tu es méga motivée (et avec du talent par dessus le marché) et les gens refusent ! Alors ,moi, je comprend pas…
    Je trouve ça dingue que le lycée ne t’aide pas dans tes recherches.
    Sache qu’en tout cas je crois en toi et que j’essayerais de me renseigner de mon coté…
    Gros bisous ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s